Damouzy

Un village où il fait
bon vivre !

Découvrir

Accueil  >  Découvrir  >  Notre Histoire

Notre Histoire

TOPONYMIE

D’après Dauzat et Rostaing, Damouzy viendrait de Damutiacum, nom d’homme gallo-romain Damutins-acun (domaine) ou de Damus, nom d’homme gaulois Damisiacum ...
On trouve : Amoisiae, Amoisiis, Dannisi, Damousis, Damouxy, Damouzys, et Damouzy


HABITANTS

Surnoms : les Becs à vaches par opposition aux Gueules de poules d’Etion (Guelliot)
On les appelle aussi Landdas (?)


DATES ET FAITS MARQUANTS

883
Foulque devient archevêque de Reims (3 mois après le décès d’Hinemar).
C’est lui qui donne Damouzy au Chapitre de Braux.

1155
Witter, Conte de Rethel dispose de la Prévôté de Braux comme d’un bien lui appartenant.
Il en dispose alors en faveur du prieuré de Novy.

1181
Lucius 3 devient pape, il est l’ami de Guillaume de Champagne, archevêque de Reims.

1183
Lucius 3 dans une bulle confirme la possession de la paroisse de Damouzy au Chapitre de Braux.

1306
Pouillé : On parle de la Parrochia de Amoisiis très importante (revenu 32 livres parisis) Eglise Saint Remy (fondation XI ème siècle).

XIVème siècle
La paroisse comporte Houldizy, Mellier Fontaine, une partie d’Etion et de Charleville.
Le village est composé d’une réunion de fermes dont les quatre plus importantes sont la Maison Dubois de la cour, la Maison de Gridaine, la Maison Tisseron et la Maison de la ferme des Rousseaux d’Houldizy.
Ces demeures sont certainement fortifiées.
Quatre Communautés sont propriétaires.
Le Chapitre de Mézières qui possède la Cense que leur a offerte Pierre de Tournes, la Maison de la Ruelle de Mouzon , le jardin de la Salle, les courtils Noyers Gillet et Malchamps
Les carmélites de Charleville
La maladredie de Monthermé appelée Trépassés
L’ordre des Templiers

1346
Un chanoine de Reims s’appelle Pierre de Damouzy.

1371
Louis de Male ayant acheté la Chatellerie de Warcq à Jacques d’Agimont inclut Damouzy dans son domaine.

1385
Aveu de Colart de Braux au Conte de Rethel disant tenir des terrages à Damouzy, Sorel et Simonelle.

1409
Aveu de Jehan Noizet habitant à Warcq qui possède 1/10 ème des pouilles de Damouzy et Sorel.

1422
L’ordre des Templiers est remplacé par l’Ordre de Malte, celui-ci possède la Maison du Temple de Simonnet.
Simonelle est aussi citée comme bien de Jacques de Laires veuve de Pierre de Lumes.

1451
Charles de Bourgogne, Comte de Rethel accorde des lettres de rémission à un habitant de Mézières originaire de Damouzy, nommé Jean qui a commis un homicide dans la paroisse d’Arches.
Ce qui prouve que Damouzy fit toujours partie du Rethélois donc de la Prévôté de Warcq.

1460
Jean de Beaumont dit Cauchette vend à Jean de Ville (de Mézières) le 1/10 ème de ses vergers.

1481 - 1506
Deux sols de tonhiens sont baillés à Julien Mercier.

1503
La bulle de 1183 de Lucius III est collationnée à cette date par le Chanoine Currault sur la demande du Chapitre.

1521
Au moment du siège de Mézières, le moulin et la chapelle Saint Etienne de la maison du Temple Simonnet sont brûlés.

1524
Le chevalier Ferry de Conti, Commandeur de Boncourt (chef lieu de la Commanderie de l’ordre actuellement canton de Sissonne) donne pour 99 ans à 34 livres par an la maison de Simonnet avec les terres en dépendant à Pierre du Buis marchand à Mézières à condition qu’il reconstruise la maison avec la chapelle et le moulin (moulin duBourriquet)

XVIème siècle
Le duc de Rethel perçoit des cents sur des maisons, des fermes, des terres de Damouzy.

1637
Destruction de l’église fortifiée.

1640
900 cavaliers royaux pillent Damouzy, Tournes et les environs. Nicolas de la Barre habite à Damouzy.

1642
Elie de Bouillart,écuyer,sieur de Marnay habite à Damouzy. Il sert dans la compagnie d’Argy à Mézières.

1645
La garnison de Mariembourg, investit Etion réclamant à chaque habitant 10 sols,Charles Pine ne voulant pas payer, les assureurs lui enlèvent ses bœufs à l’entrée du bois de la Havetière.

1649
Date des plus anciens registres paroissiaux.

1656
Pierre Vassal possède une cense qu’il loue à Jean Baptiste Lefricque, laboureur.

1657
Damouzy compte 45 habitants.
Les habitants payent 20 sous par chef de famille, 10 sous par garçon de moins de 18 ans et par cheval.
Enquête de Tervel : territoire stérile (187 arpents).

1667
On rencontre les familles nobles suivantes : Dorlodot, Foucauld, Bérulle.

1677
Jean Vassal, sieur de Damouzy,cheveau-léger de la garde ordinaire du Roi.

1678 - 1679
Reconstruction de l’église : simple nef et 1 clocher.
Deprez deBarchon possède quelques droits.

1682
Une famille de Beau lieu habite à Damouzy.

1690
Reconstruction d’un moulin à vent par Robinet Maître maçon époux de Francoise Suan.

1692
Tremblements de terre les 18 septembre et 19 octobre.

1695
On cite François Guy « gouverneur de Soreaux (Sorel).

1706
Le Duc de Mazarin érige Sorel en seigneurie en faveur de Jean Charles Cerveau d’Orcival, capitaine au régiment de Miromesnil.
Naissance à Damouzy de Pierre de la Barre qui deviendra chevalier de Saint Louis et Colonel.

1710
Gérard Courtois, chirurgien, acquiert la seigneurie de Sorel et en rend foi et hommage.

1714
On trouve les familles Chatillon, Moulin et Marquigny.
Le moulin à vent est en ruines.

1722
Le moulin à vent appartenant à Nicolas Robinet époux de Barbe Suan est détruit.

1723
Le Duc abolit ledroit de cens du moulin.

1726
10 Juin : Grosses chaleurs, orages épouvantables. Tout est ravagé par la grêle, pas de récolte. Obligation de faire du pain avec de l’orge.
19 octobre : Aurore boréale, phénomène très rare qui sème l’épouvante parmi la population.

1729
Tempête affreuse qui ruine tout le pays.

1740
Débordement de la Sormonne.

1744
Restauration de l’église.

1758 - 1759
Procès retentissant entre la famille Bénissein Propriétaire de Sorel et les Jésuites qui prétendent l’être.

1760
Les habitants contribuent aux corvées de construction de la route stratégique de Mézières aux Flandres.

1769
Naissance à Sorel de Ponce Deloche qui sera précepteur dans la famille du Comte hongrois Nicolas d’Esterhazy de Palanska.

1771
Rénovation du presbytère.

1773
Louis Mézières est meunier à Damouzy

1786
On rencontre un autre meunier appelé Hubert Parisel

1788
La maison du Temple Simonnet est louée 800 livres par an

1789
La Duchesse de Mazarin perçoit 1164 livres 14 sols et 2 deniers ; le curé de Damouzy et Houldizy 1/3 des dîmes ; les chanoines de Braux :2/3 des dîmes.
Révolution : Damouzy fait partie du canton d’Etion

1812
Le 25 décembre,orage effroyable. la foudre tombe sur une tour de l’église (le mur s’écroule en partie)

1831
La population s’élève à 454 habitants

1835
Le curé, Monsieur Tarpin fait reconstruite l’église.

1840
M.Mailfait, curé reconstruit la Chapelle de Sorel (Notre Dame du Rosaire)

1852
On compte 450 habitants

1861
M.Viard est curé; on lui doit les voûtes des basses nefs ainsi que les autels latéraux.

1870
Les allemands établissent une batterie d’artillerie (prés du chemin d’Houldizy)pour bombarder Charleville en cas de résistance.

1871
Edition chez Mathot de la carte du bombardement de Mézières où figure la batterie de Damouzy.

1881
La population diminue : 381 habitants

1899
Il n’y a plus que 347 habitants

1946
Aprés deux guerres mondiales, l’exode rural. Damouzy atteint la plus faible démographie : 194 habitants

1954
Une légère remontée s’amorce : 232 habitants

1962
243 personnes habitent à Damouzy

1974
La remontée est effective : 292 habitants

1975
Damouzy fait partie de la grande banlieue de Charleville Mézières avec 386habitants

1982
373 personnes résident à Damouzy

1990
Il y a 428 habitants

1999
Le dernier recensement annonce 448 habitants ce qui prouve qu’une vitalité toujours plus intense existe à Damouzy.

2000
Voilà pourquoi la municipalité décide de se doter d’armoiries, qui deviendront non seulement l’emblème de la commune mais aussi le symbole de son identité.


BLASON

 

Afin de réaliser des armoiries municipales, on s’appuie généralement :

  • Sur le site de la Commune : bois, rivière, ponts, collines, vallée
  • Sur le nom particulier du village
  • Sur les activités principales (anciennes ou actuelles) artisanales, industrielles,sportives, culturelles ...
  • Sur son histoire, en particulier en citant des personnages ou des institutions qui ont « fait » le village où l’on fait connaître.

Certains d’entre eux portaient des armoiries dont les éléments permettent de réaliser un blason, ici on peut donc utiliser :

  • La clé et la crosse du Chapitre de Braux la Croix de l’Ordre du Temple et de l’Ordre de Malte (de préférence) l’Ordre du Temple ayant été supprimé par Philippe XV le Bel, c’est Malte qui prit la succession
  • Les chevrons et les Croissants de la famille Vassal qui portèrent le titre de Sieurs de Damouzy
  • Eventuellement les molettes d’eperons (de Bérulles)

Symbolique des meubles

  • Croissants : abondance, fertilité
  • Croix : rencontres,entraides
  • Crosse : insigne des Abbés, Evêques symbolise le bâton du berger, du pasteur, du guide ...
  • Clé : sûreté,maison
  • Molettes : Vertus chevaleresques

Symbolique des couleurs

  • Rouge : FEU - Ardeur, Energie,Travail, Amour
  • Bleu : AIR - Limpidité
  • Blanc : EAU - Propreté, Netteté, Pureté
  • Jaune : OR - Richesse